Restez connectés avec nous
Le PSG absent du top 40 du classement Forbes, mais 4e club le plus riche au monde

Autour du PSG

Le PSG absent du top 40 du classement Forbes, mais 4e club le plus riche au monde

Avant la fin de l’année 2015, le magazine américain Forbes a publié son classement mondial des entités sportives les mieux valorisées, donc les plus bankables, et le fait est que le Paris Saint-Germain, qui commence à se rendre compte de l’enjeu financier et de l’impact du sport, n’arrive pas pour l’instant à rattraper les grosses pointures comme le Real Madrid (12e, 484 millions), Barcelone (14e, 438 millions $), Manchester United (16e, 399 millions $) et le Bayern Munich (19e, 287 millions $).

Absent du top 40 Forbes des clubs les mieux valorisés au monde, le PSG n’est pas pour autant pauvre, puisque l’étude annuelle du cabinet d’analyse financière Deloitte, vient de confirmer d’après L’Equipe, que « le PSG est devenu le quatrième club le plus riche du monde en générant plus de 480 millions d’euros de revenus lors de la saison 2014-15, selon une étude de Deloitte publiée jeudi. Il doit sa progression d’abord à ses revenus commerciaux (297 millions), qui sont proportionnellement les plus élevés de tous les clubs puisqu’ils représentent 62% de son revenu total. Les recettes au stade (+22%) et les droits TV (+27%) sont également en hausse après une saison record sur le plan national et un quart de finale en Ligue des champions. Les recettes tirées des droits TV du PSG restent cependant considérablement plus faibles que celles des clubs concurrents (13e du Top 20 seulement) ».

D’après le même quotidien, « Le classement du cabinet d’analyse financière est dominé, pour la onzième année consécutive, par le Real Madrid (577 millions) qui devance le FC Barcelone (560,8) et Manchester United (519,5). Ce palmarès confirme surtout la puissance financière de la Premier League anglaise qui place pas moins de 17 clubs dans le Top 30. La tendance devrait se confirmer à l’avenir avec l’entrée en vigueur du nouveau contrat des droits TV en Premier League (2,3 milliards annuels) qui va agrandir encore la surface financière des clubs anglais. Selon Deloitte, Manchester United, qui a payé cher son absence en Ligue des champions en 2013-14, a d’ailleurs de fortes chances de détrôner le Real Madrid dès le prochain classement ».

Cette progression du PSG dans le classement Deloitte lui a fait gagner une place pour passer devant le Bayern Munich, mais cette progression notable reste exceptionnelle en France.

En effet, l’analyste financier de Deloitte, Dan Jones, a confié au quotidien qu’aucun club de Ligue 1 « ne semble en position de postuler pour une place dans le Top 30 dans un proche avenir, malgré les importants investissements réalisés pour moderniser les stades en vue de l’Euro 2016. D’anciens habitués, comme l’Olympique Lyonnais et l’Olympique de Marseille, semblent même plus éloignés que jamais de retrouver une place dans les vingt premiers

Sombre avenir pour les clubs français d’après cet analyste, excepté donc le PSG qui continue son rayonnement sur la France, l’Europe et le monde.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG