Restez connectés avec nous
PSG/Brest - Les tops et les flops de la victoire Parisienne face aux bretons
©IconSport

Autour du PSG

PSG/Brest – Les tops et les flops de la victoire Parisienne face aux bretons

Le Paris Saint-Germain s’est imposé ce samedi soir pour le compte de la 19e journée de Ligue 1 contre le Stade Brestois sur le score de 3-0 (retrouvez le résumé ici). Le PSG se rapproche de Lyon, mais ne finira pas symboliquement champion d’automne. Le PSG a montré de belles choses, le style Mauricio Pochettino se mettant doucement, mais sûrement en place. Paris a été plus fort dans le pressing et le coaching de l’Argentin à été bien senti puisque Mauro Icardi et Pablo Sarabia, 27 et 28 ans, tout deux entrants, ont marqué. Paris se réveille enfin et le retour des blessés va permettre de monter en régime au vu des échéances qui s’approchent. Retour sur nos tops et nos flops parisiens sur ce match.

Les tops –

Le retour de blessure de Mauro Icardi et Pablo Sarabia.

On ne les avait plus vus sur un terrain depuis quelques semaines, voir quelques mois et le moins qu’on puisse dire, c’est que leur entrée n’est pas passée inaperçue. Icardi a touché 10 ballons, deux grosses occasions dont 1 but. Il est aussi l’auteur de la passe décisive pour Sarabia sur le troisième but. On attendait que l’effectif s’étoffe un peu et on n’a pas été déçu. C’est encourageant pour la suite d’avoir plus d’alternatives offensivement. Pour Pochettino, c’est une bonne chose pour trouver la meilleure façon de jouer.

Paris se rapproche de Lyon au classement.

Le PSG qui ne finit pas champion d’automne est une petite surprise tant les Parisiens étaient habitué à dominer les classements ces dernières saisons. Pourtant, cette année Paris, malgré de grosses difficultés, est à l’affût? Mieux, ils ont repris des points sur les Lyonnais et sont désormais à une petite marche. Quand on sait que le PSG ne tourne pas encore à plein régime, on ne peut qu’être satisfait que les Rouge et Bleu restent au contact.

La colonne vertébrale de l’équipe.

Quand on voit le match de Navas, Marquinhos, Verratti et Kean (encore une fois buteur) on ne peut qu’être satisfait. Ce soir, on a vu une colonne vertébrale (un joueur par ligne) performer. Le PSG retrouve des sensations collectives et cela s’est vu. Même si tout n’a pas été parfait, Pochettino peut compter sur ses hommes de base qui une nouvelle fois n’ont pas déçu.

Navas a été décisif, Marquinhos a donné de la voix pour faire monter le bloc et a été décisif sur cette tête sur le premier but permettant à Kean de marquer dans le but vide. Quand à Marco Verratti, il a encore délivré une belle prestation où il a fait l’étal de sa superbe technique ainsi que sa vision du jeu exceptionnelle. Encore un match a plus de 100 passes pour le petit hibou qui ne s’est pas contenté de donner des ballons simples et malgré cela, il finit a plus de 93 % de passes réussies.

Les flops –

Les occasions concédées.

Le PSG a encore trop concédé d’occasions et Navas a eu quelques arrêts pas facile à faire. Par moments dans le match, les Parisiens ont relâché un peu trop la pression et sont longtemps restés à la merci du Stade Brestois qui a tout même tiré 12 fois (6 dans la surface parisienne). C’est beaucoup trop pour le PSG qui aurait clairement pu vivre un scénario catastrophe. Les joueurs de la capitale ont souffert sur les contres bretons et si Brest est une équipe joueuse, on attend plus de maîtrise des Rouge et Bleu sur l’aspect défensif. Romain Faivre et Franck Honorat ont fait mal aux Parisiens.

Kylian Mbappé.

Longtemps, dans ce match, il n’aura pas montré tout son talent. Il a trop souvent utilisé les mêmes ressorts qui ne fonctionnent pas (dribble contre productif) et s’est trop vite installé dans un faux rythme et dans son jeu stéréotypé qui n’apporte pas grand chose au collectif parisien. Il est tout de même monté en puissance quand les Brestois ont baissé de rythme. Mais s’il a réussi à jouer plus juste collectivement et qu’il a plus provoqué, avec succès (il est d’ailleurs passeur décisif sur une action de grande classe pour le but d’Icardi), ce qui est tout de même à mettre à son crédit, il s’est heurté à chaque fois au gardien de but breton. Ce manque d’efficacité récurrent chez lui pose question.

Le PSG aurait pu terminer avec une victoire plus large s’il n’avait pas autant échoué à trouver le cadre. Même s’il s’est libéré au fil du match, un joueur de son niveau ne peut rater autant d’occasions nettes. À lui de trouver les ressources nécessaires pour améliorer ce point important car à l’avenir le PSG va affronter des équipes encore plus difficiles à manœuvrer et l’efficacité sera un élément clef.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG