Restez connectés avec nous

Club

Motta : « On peut rivaliser avec n’importe quelle équipe »

Après plusieurs semaines d’absence en raison de problèmes dorsaux, Thiago Motta a été l’auteur d’un retour gagnant, samedi face à Evian. L’international italien a même été l’homme de la rencontre.

Le 11 novembre dernier, l’ancien joueur de l’Inter Milan avait déjà fait son retour à la compétition, à Montpellier, avant de rechuter. « J’ai très mal vécu ces trois derniers mois. Le plus dur, c’est de voir les autres souffrir sur le terrain et de ne rien pouvoir faire. Maintenant, j’espère retrouver vite toutes mes possibilités. Pour cela, il faut que j’enchaîne les matches, il n’y a pas de secret », a confié le numéro 28 dans les colonnes du Parisien ce dimanche. Hier, celui-ci a disputé son cinquième match de la saison en Ligue 1.

Avant les rencontres face à Porto et Evian, le club de la capitale se trouvait plongé dans la crise. « Je crois que sur certains matches, on était plutôt bons mais cela basculait du mauvais côté. Parfois, aussi, il faut reconnaitre que l’équipe ne maitrisait pas son sujet. Nous ne contrôlions pas le rythme du match et la pression du public, à domicile, nous poussait à attaquer, de manière désordonnée. Mais sans maitrise, on n’arrive à rien », estime Motta, qui considère que son équipe a su rectifier le tir : « On a fait preuve de patience avant de se créer des occasions et de marquer. Et puis, à la perte du ballon, il faut produire les efforts tous ensemble. C’est ce qui fait la différence depuis les deux derniers matches. »

Le retour de l’Italo-Brésilien à la compétition a coïncidé avec le match le plus abouti de la saison pour les Rouge et Bleu. Carlo Ancelotti qualifie le milieu de terrain de « clé de l’équipe ». « Le mister m’a fait ce compliment mais ce n’est pas vrai. Je crois que notre équilibre ne dépend pas seulement de moi, mais bien de l’addition de tous les efforts de chacun. Un seul joueur peut déstabiliser une équipe mais il en faut onze pour la stabiliser », assure le natif de São Bernardo, qui considère que les progrès affichés contre Evian n’ont rien d’anodins. « Nous avons démontré que la victoire contre Porto n’était pas le fruit du hasard. On a fait un très bon début de partie et nous nous sommes rendus le match facile. En jouant comme on a fait, on peut rivaliser avec n’importe quelle équipe. Ce sera difficile de nous battre », conclut Thiago Motta, dont la présence dans l’entrejeu parisien paraît aujourd’hui fondamentale.

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club