Restez connectés avec nous
PSG / LOSC - Mavuba "Il faudra jouer à fond, rien n'est impossible", Antonetti "être prêt à souffrir"

Club

PSG / LOSC – Mavuba “Il faudra jouer à fond, rien n’est impossible”, Antonetti “être prêt à souffrir”

A quelques jours de la finale de Coupe de la Ligue entre le Paris Saint-Germain et le LOSC (samedi soir à 21h au Stade France), la chaîne Youtube de la compétition propose de petites interviews. Après Thiago Silva et Lucas côté parisien, c’est au tour de 4 Lillois de passer : Frédéric Antonetti (entraîneur), Rio Mavuba (milieu), Florent Balmont (milieu) et Eric Bauthéac (milieu).

Jouer au Stade de France devant 80 000 personnes

Antonetti – Jouer devant 80 000 personnes, cela fait surtout une différence pour les joueurs. Il faut prendre cette ambiance comme une source de motivation.

Mavuba – C’est quelque chose de particulier. C’est une finale en plus. Peu importe la carrière, c’est toujours un événement important.

Balmont – On fait abstraction de tout cela. Une fois sur le terrain, on est dans notre bulle et on profite.

Bauthéac – Jouer une finale devant de monde, dans un stade aussi grand, c’est énorme et c’est aussi pour cela qu’on fait ce métier.

Que représente la Coupe de la Ligue?

Antonetti – J’aime bien cette compétition, car c’est une coupe. Et cela habitue à l’élimination directe. Même si je n’ai pas encore eu la réussite au final, je l’aime bien.

Mavuba – C’est un trophée, et je sais la joie que procure le fait de gagner. C’est une belle compétition qu’on a envie de gagner.

Balmont – En 4 ou 5 matchs, on peut accéder au Stade de France. C’est une belle compétition, si des gens disent que les clubs laissent tomber la Coupe de la Ligue. Je crois que ce n’est pas vrai puisqu’ils tous les clubs qui l’ont gagné étaient très contents à chaque fois.

Que craindre le plus face au PSG?

Antonetti – Il faudra être présent pendant 90, voire 120 minutes. Il faut être prêt à souffrir, à être parfois privé de ballon.

Mavuba – Il n’y a pas tel ou tel joueur, c’est vraiment une armada. C’est une équipe difficile à contrer, elle fait partie des 4 meilleures en Europe. Il faudra jouer à fond, rien n’est impossible.

Balmont – Automatiquement, il y a toujours un peu de défaut. Il faudra en profiter ce soir-là.

Bauthéac – Face au PSG, il faut se méfier de tout. Que ce soit offensivement, défensivement, au milieu.. c’est une équipe qui est au-dessus du lot cette saison.

Le plan de jeu

Antonetti – Ce qu’on a fait en championnat est une idée, mais il faudra peut-être varier.

Mavuba – On a réussi à tenir le PSG en échec chez eux (0-0,  le 13 février, ndlr). Le plan de jeu sera peut-être le même, c’est le coach qui décide.

Bauthéac – On a eu quelques coups à jouer là-bas, on les a pas très bien géré. Il faudra mieux les joueurs pour essayer de marquer les buts.

Si cette finale est pour le PSG “seulement” l’occasion d’avoir un nouveau titre (qui fait toujours plaisir, certes), les Lillois peuvent obtenir un ticket pour l’Europa League la saison prochaine (Paris est déjà en Ligue des Champions). De quoi augmenter leur motivation pour cette rencontre. Sans oublier que les équipes savent se sublimer face au club de la capitale et sa belle équipe.

Il va falloir se méfier des Lillois, qui sont sur 6 victoires consécutives en championnat. Mais eux feraient bien de ne pas trop penser au nul obtenu en Ligue 1. A ce moment, le titre de champions pour le PSG était déjà proche et Paris recevait Chelsea 3 jours plus tard en 8e de finale de Ligue des Champions.

Cette fois, les Parisiens n’ont pas d’autres choses à avoir en tête que la victoire. Il ne faut pas oublier qu’ils avaient gagné 0-1 lors de l’ouverture du championnat, malgré le carton rouge pris par Rabiot après 25 minutes de jeu.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Club