Restez connectés avec nous
Sarabia évoque l'état du groupe, Nîmes, les supporters et son adaptation dans l'équipe
©Iconsport

Club

Sarabia évoque l’état du groupe, Nîmes, les supporters et son adaptation dans l’équipe

Pablo Sarabia, milieu offensif/ailier de 28 ans recruté par le Paris Saint-Germain au FC Séville durant l’été 2019, a répondu à plusieurs questions dans un entretien publié sur le site officiel du club ce vendredi. L’occasion pour l’Espagnol d’évoquer notamment la dynamique du groupe après 4 victoires de suite, alors que les Parisiens avaient démarré la Ligue 1 2020-2021 avec deux défaites consécutives. Il se tourne également vers le déplacement à Nîmes ce vendredi soir (7e journée de Ligue 1).

Sarabia « nous avons largement progressé physiquement et mentalement au fil des matchs. »

« Comment va le groupe aujourd’hui après un début de saison difficile ?

C’est vrai que tout ne s’est pas passé comme prévu pour nous au début de saison. Nous avons eu peu de temps pour préparer la nouvelle saison, mais le plus important est de voir que l’équipe s’améliore, et nous avons largement progressé physiquement et mentalement au fil des matchs.  L’équipe a besoin de gagner pour la confiance. C’est un facteur très important dans un groupe. Il faut enchaîner les victoires pour retrouver notre force mentale et pour nous pousser à continuer.

Nîmes est un match spécial pour moi ?

Oui, parce que c’est le premier adversaire que j’ai affronté au Parc des Princes. Mais le plus important reste que nous décrochions la victoire ce vendredi, parce que c’est ce qu’il faut pour continuer sur la bonne voie. »

Le début de saison a été compliqué pour le PSG, mais c’était plutôt normal. Il n’y a eu qu’un temps très court entre le Final 8 de la Ligue des Champions 2019-2020 et le début de la Ligue 1. Même si Paris a eu finalement un peu plus de temps avec des matchs reportés, il y a eu une trêve internationale qui ne permettait pas aux Parisiens de se préparer ensemble. Il y avait en plus des absents. Aussi, il ne faut pas oublier que le PSG n’a perdu que de très peu et n’était pas si loin de prendre des points.

L’essentiel étant que la montée en puissance a pu se voir sur le terrain et dans les résultats. Maintenant, il faut réussir à garder cette lancée malgré les absences à Nîmes. Ce serait bien par exemple que Sarabia soit décisif dans ce match un peu particulier pour lui. De quoi se relancer après un début de saison plutôt décevant.

Sarabia « on ne peut qu’espérer leur retour bientôt. »

L’Espagnol a aussi été invité à s’exprimer à propos de l’absence des supporters dans les stades.

« C’est très particulier. Quand on a joué au Parc des Princes avec les supporters qui nous poussent, on ne peut qu’espérer leur retour bientôt. Et j’espère vraiment vivre ces moments pendant longtemps. »

Forcément, les joueurs n’aiment pas jouer dans des stades vides ou presque. Tous les amoureux de football préfèrent que les tribunes soient pleines, que les chants s’enchaînent et qu’il y ait de belles célébrations pour les buts ou victoires. Mais il faut faire avec pour le moment. La situation sanitaire l’impose. La santé est une priorité et il faut pour le moment accepter de laisser les places inoccupées pour avoir la meilleure sécurité possible pour chacun. Bien sûr, on espère que cela pourra changer au plus vite.

Sarabia « Je me sens très à l’aise avec les systèmes que nous utilisons ici. »

Enfin, Sarabia a parlé de son adaptation au sein de l’équipe.

« Je me sens très à l’aise avec les systèmes que nous utilisons ici. Je pense que nous devons adapter notre style de jeu en fonction de l’adversaire, il est parfois mieux d’évoluer en 4-3-3, parfois en 4-2-4, j’aime jouer derrière les attaquants, je pense que c’est là que je peux apporter le plus. Mais je suis aussi à l’aise sur l’aile quand on a besoin de changer de système. »

Sarabia a l’avantage d’être polyvalent, ce qui permet d’avoir du temps de jeu et cela peu importe le système de jeu utilisé. Même s’il a des préférences, comme tous les joueurs. Il semble qu’il est en général plus à l’aise et décisif en étant proche de l’axe. Ce qui permet à ses appels de faire mal à l’équipe adverse et à sa bonne finition de plus s’exprimer. Mais il est en tout cas toujours prêt à jouer pour l’équipe, aussi bien offensivement que défensivement. Ce qui est forcément très appréciable. Espérons qu’il saura vite se relancer après des premiers matchs moins satisfaisants que d’habitude cette saison.

Retrouvez ci-dessous notre dernier podcast à propos de Nîmes/PSG : Calendrier gênant et équipe possible.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club