Restez connectés avec nous
Thiago Silva évoque le titre, le confinement, la Ligue des Champions et l'attaquant le plus difficile à arrêter
©IconSport

Club

Thiago Silva évoque le titre, le confinement, la Ligue des Champions et l’attaquant le plus difficile à arrêter

Thiago Silva, défenseur central et capitaine de 35 ans du Paris Saint-Germain (arrivé en 2012), a participé à la nouvelle initiative du club avec son partenaire Accor (dont la branche ALL est le sponsor principal du maillot du PSG) après Marco Verratti et MarquinhosUn supporter a ainsi l’occasion de parler avec un joueur de l’équipe parisien avec Laure Boulleau, ancien latérale parisienne devenue chargée de développement au PSG Féminin, présentatrice PSG TV et consultante sur Canal+, comme « présentatrice ». Le Brésilien s’est notamment exprimé à propos de la vie du confinement, la vie footballistique de ses enfants, la fin de la saison, la Ligue des Champions, la défense parisien et son pire adversaire.

Thiago Silva « C’est le championnat le plus bizarre que j’ai gagné, mais on va le fêter parce qu’on l’a mérité. »

Le confinement au Brésil avec ma famille ?

Oui, on est rentré. Ma grand-mère est malade, mais pas du coronavirus. On ne peut pas se voir tout de suite, on laisse passer un peu de temps. Mais c’est vrai qu’avant de prendre la décision de rentrer au Brésil, c’était aussi pour elle, pour être proches même si on ne peut pas se voir.

La saison est arrêtée ?

C’est particulier, c’est difficile de dire quelque chose. A mon avis, la chose la plus importante c’est la santé. Peut-être que si le championnat reprenait, le virus pouvait revenir. Il faut éviter d’aggraver la situation. La situation est prise. C’est le championnat le plus bizarre que j’ai gagné, mais on va le fêter parce qu’on l’a mérité.

Mes enfants à la PSG Academy ?

Ils jouent déjà au PSG. Isago joue avec les U12, le petit joue en U9. Ils vont super bien et ils sont super content. Ils demandent quand on pourra rejouer. Petit à petit, ils vont comprendre que la santé est plus importante.

Ils sont défenseurs ?

Non, pas du tout (rires). J’ai essayé de les pousser vers l’attaque pour marquer des buts (rires).

Thiago Silva « Un concert, c’est magnifique. »

Des artistes brésiliens à recommander ?

J’écoute beaucoup un ami moi, Mumuzinho, qui est à l’hôpital en ce moment. On n’a pas trop d’informations. Mais peut-être qu’il a le coronavirus. J’écoute sa musique parce que c’est un ami et j’essaye de chanter pour lui pour qu’il soit un peu plus heureux.

Si je vais à des concerts en général ?

Oui, j’aime en voir. Mais je n’ai pas du tout la discothèque. Un concert, c’est magnifique.

Des séries ?

J’ai regardé Prison Break, c’est sympa. Maintenant, je regarde Manifest. C’est très sympa, une fois que j’ai regardé le premier épisode j’ai enchaîné. C’est une chose que nous on fait souvent de prendre l’avion pour aller jouer.

Des choses à faire au Brésil pour des touristes ?

Normalement, le meilleur mois c’est décembre ou janvier, parce que c’est l’été, c’est super il fait très chaud. Les plages sont magnifiques.

Thiago Silva « la chose la plus importante, c’est que nous sommes plus unis. « 

La qualification face à Dortmund, une chose qui a fait qu’on était plus fort ?

Nous sommes comme ça (il serre les mains). Aujourd’hui, la chose la plus importante, c’est que nous sommes plus unis. C’est comme maintenant, dans la vie avec le virus, on doit rester unis. Nous, tout le personnel de santé. Dans le foot, c’est important aussi. On a trouvé cette atmosphère positive pour travailler l’un pour l’autre. Avant, cela manquait un peu. Nous sommes bien sur tout, physique, tactique et mental. Mais la saison a été coupée. On doit attendre de voir ce qui se passe avec la Ligue des Champions. Si on doit rejouer, on sera très fort.

Si je préfère à 3 ou à 4 défenseurs ?

Ça dépend, parce que tu dois regarder l’équipe adverse. On se prépare pour la bonne situation. On a des joueurs de très haut niveau et très intelligents. Marquinhos peut jouer au milieu par exemple. On a tous la qualité pour jouer en défense, mais avec Marquinhos on peut même changer de système dans le même match. Je me sens plus à l’aise quand le coach dit que je joue, peu importe le système.

Thiago Silva « celui qui m’a posé le plus de problèmes, c’est Messi. »

Le joueur qui m’a le plus gêné défensivement ?

Il y a beaucoup de joueurs qui ont beaucoup de qualités. Mais celui qui m’a posé le plus de problèmes, c’est Messi, puis Cristiano Ronaldo et Neymar. Ils sont très difficiles à arrêter. Si tu n’as pas le pistolet dans la poche, tu peux pas le faire (rires). Tu dois être très attentif à tous les moments du match pour essayer de faire le moins d’erreurs possibles parce qu’ils peuvent toujours changer un match.

Publicités

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Club