Restez connectés avec nous
Malgré la défaite, Stéphane Cabrelli a apprécié l'attitude de ses joueurs face au PSG

Adversaires

Malgré la défaite, Stéphane Cabrelli a apprécié l’attitude de ses joueurs face au PSG

Face au Paris Saint-Germain, le club amateur de Linas-Montlhéry savait que la marche serait très voire trop haute en 32ème de finale de la Coupe de France. Repartis avec 6 buts dans la besace du stade Robert Bobin de Bondoufle, ces joueurs, amoureux du PSG, ne veulent retenir que le positif. Leur entraîneur, Stéphane Cabrelli, a livré ses sentiments à l’issue de la rencontre en zone mixte, et cet abonné du Parc des Princes est fier de l’attitude de ses joueurs.

“Je retiens plein de choses. Je retiens le très bon comportement de mes joueurs. On a joué comme on a pu, on n’a jamais refusé d’essayer de sortir proprement le ballon. Le pénalty ? C’est plutôt Rico qui fait l’arrêt plutôt que mon joueur qui le loupe. C’était une fête réussie. Nous n’avions pas envie d’en encaisser six, mais c’est le PSG et Edinson Cavani en face… Mais j’ai apprécié le comportement de mes joueurs”

On a vu souvent cette équipe de 6ème division essayer de ressortir le ballon rapidement et proprement sans paniquer afin d’alimenter les attaquants dès la récupération, montrant ainsi plus d’envie face à Paris que d’autres équipes de Ligue 1, même si cela n’a pas suffi pour espérer faire basculer la rencontre. Si la différence entre les deux équipes est flagrante sur le papier, les Rouge et Jaune ont joué leur va-tout dans cette rencontre et se sont même procurés des situations assez chaudes, notamment sur ce penalty provoqué par Colin Dagba mais sorti par le gardien numéro 2 prêté par Séville, Sergio Rico. Le néo-Parisien arrivé cet été n’a que peu été utilisé depuis le début de la saison avec les performances très régulières et très positives de Keylor Navas, mais il n’a pas déçu lorsque Thomas Tuchel a fait appel à lui.

Et devant, l’offensive du PSG a une nouvelle fois été à la fête, et même si peu d’enseignements sont à garder en raison des 5 divisions d’écart entre les deux équipes, on peut tout de même souligner la performance dans sa globalité. Malgré son jeune âge, Adil Aouchiche a pris ses responsabilités sur l’ouverture du score après un très beau travail de Dagba et d’Herrera, Cavani signe lui un retour cohérent et prouve une fois de plus qu’il doit rester au moins jusqu’à la fin de la saison. L’un est sur le départ, l’autre commence à faire sa place et se faire un nom, de quoi voir l’avenir sereinement.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Adversaires