Restez connectés avec nous
Domenech prend la défense du PSG "c’est en s’accrochant comme cela qu’ils peuvent passer des étapes"
©Iconsport

Anciens

Domenech prend la défense du PSG « c’est en s’accrochant comme cela qu’ils peuvent passer des étapes »

Raymond Domenech, ancien joueur du Paris Saint-Germain (1981/1982), a tenu à défendre le club de la capitale, dans l’Équipe du Soir, après ses prestations moyennes mais toutefois couronnées de succès en Ligue 1. Pour lui, il se passe quelque chose quand on gagne « à l’arrache ». Il reconnaît que le jeu proposé n’est pas flamboyant, mais regrette qu’on ne dise pas assez que ses adversaires se subliment justement parce que le PSG est l’équipe à battre. Malgré cela, Paris reste un leader sérieux en championnat.

Domenech « On ne peut pas dire qu’ils sont limites et chanceux »

« Le PSG reste invaincu, et lorsqu’on gagne ces matchs-là à l’arrache, c’est qu’il se passe quelque chose. On ne peut pas dire qu’ils sont limites et chanceux. Je dis justement que c’est parce qu’ils souvent à la limite qu’ils sont obligés de s’accrocher. Et c’est en s’accrochant comme cela qu’ils peuvent passer des étapes.

Ils ne sont pas beaux, ils sont en difficulté… Ok mais tous les matchs de leurs derniers adversaires, Bruges, Lyon, Metz, c’est le match de leur vie pour eux. Et on voit ce qu’il se passe derrière… Paris gagne à la fin. »

C’est intéressant de voir que tout le monde n’accable pas le PSG. Domenech n’a pas tort sur ce PSG qui va au bout de ses matchs. Cela veut dire beaucoup. Il y a une volonté de ne rien lâcher et cela est une bonne chose pour la suite. Mieux vaut enchaîner des victoires de mauvaises qualités, que de perdre. La défaite fait douter tandis que les victoires donnent du temps et de la confiance. L’idée n’est pas de minimiser les prestations de moyennes qualités, mais bien de sortir de l’instant présent pour mieux s’imaginer la suite pour les Parisiens. 

C’est vrai aussi que les adversaires performent contre le PSG, Bruges était prêt et a fait mal, mais ne gagne pas, malgré de grandes difficultés du PSG. Lyon est à 10 points du PSG et Metz reste unique dernier de Ligue 1. Quelle est la meilleure situation ? Bien évidemment celle du PSG. Car le jour où tout va bien fonctionner pour Paris, cela pourrait faire très mal aux adversaires.

Le but de Hakimi à la dernière minute :

L’arrêt décisif de Navas en fin de 1ere mi-temps :

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens