Restez connectés avec nous
Les matchs clefs de la saison #7 - PSG/Real Madrid, 1-0, 8e de finale de LDC - La surprise
©Iconsport

Autour du PSG

Les matchs clefs de la saison #7 – PSG/Real Madrid, 1-0, 8e de finale de LDC – La surprise

Dans le cadre des éditos bilan de la saison du Paris Saint-Germain, retour sur une série de matchs clefs pour le club parisien. Ce septième match, entre le PSG et le Real Madrid en 8e de finale de la Ligue des Champions aller, a été l’une des meilleures prestations de la saison. On peut regretter le manque d’efficacité pour aller mettre plus de buts à ce Real Madrid dominé de toute part. Victoire 1-0, seulement, cela aura son incidence.

Feuille de match

Les matchs clefs de la saison #7 - PSG/Real Madrid, 1-0, 8e de finale de LDC - La surprise

Dire que la domination a été totale, c’est assez juste, dire que le PSG n’a pas su tuer le match l’est tout autant. Le PSG n’a pas réussi à mettre le Real Madrid a distance malgré une bonne prestation. « On a été meilleur que le Real Madrid pendant 90 minutes », clamait Pochettino après la rencontre, il l’a souvent dit, mais cette fois, c’est assez vrai. Il a aussi dit que « c’était une performance incroyable« , il n’était pas loin du compte. Mais pour que ce soit totalement juste, on attendait plus de buts après 21 tirs tentés. Même Jérôme Rothen a félicité Mauricio Pochettino (cela n’était pas arrivé et ne se reproduira pas par la suite), « sur ce match, on ne peut pas mettre en retrait le travail de Pochettino » ou encore « on a vu des choses travaillées ». Des messages qui ont laissé de l’espoir.

Mais comme on l’a dit, le PSG qui a eu la possession, les occasions (0 contre elle, pas de tirs cadrés subis), ne l’a emporté que par un petit but d’écart. Si Marco Verratti a été stratosphérique dans son approche du match, Neymar lui a d’ailleurs rendu hommage, « je savais que Verratti était un excellent joueur, mais je n’avais pas réalisé qu’il était si spectaculaire. Un génie. C’est l’un des meilleurs milieux de terrain avec qui j’ai joué ». Il faut dire que l’Italien a été très bon. Mais pas assez pour que la sérénité règne dans la capitale. Plusieurs protagonistes ont demandé de la concentration pour le match retour.

Ainsi, Mbappé déclarait « le match retour sera complètement différent et il faudra être prêt », quand Nasser Al-Khelaïfi demandait à ses joueurs de « garder la tête froide ». Parce que du côté de Madrid, la courte défaite a laissé des regrets, il y avait mieux à faire. Courtois n’a pas dit autre chose, « nous encaissons un but un peu bêtement à la dernière minute », preuve que les Merengues pensaient partir avec un match nul, malgré l’écart du soir entre les deux équipes. On le verra dans le prochain match clef, il ne fallait pas laisser en vie ce Real Madrid.

Les matchs clefs de la saison #7 - PSG/Real Madrid, 1-0, 8e de finale de LDC - La surprise

Côté équipe, c’est Neymar, le grand absent. Il était attendu, il n’a pas pu revenir à temps pour être titulaire. Mais il va rentrer et faire une passe clef sur le but de Mbappé. Il avait manqué et se montre décisif en 10 minutes, on n’est pas loin d’un petit miracle après un début de saison raté dans les grandes lignes. Le reste des joueurs a montré pour la première fois qu’il pouvait y avoir 11 bonnes prestations individuelles. Souvent, on a vu un ou deux ou plus de joueurs se rater. Ce n’a pas été le cas pour ce match dans lequel on a vu une équipe homogène et dominante. Le seul regret reste donc l’efficacité offensive dérisoire qui va couter cher.

Le résumé vidéo

Résumé PSG/Real Madrid (1-0) en vidéo

Quelques chiffres

Match :

  • 57 % de possession pour le PSG
  • 90 % de passes réussies pour Paris / 86 % pour le Real Madrid
  • 21 tirs / 7 cadrés pour le PSG – 3 tirs, 0 cadré pour Madrid
  • 189 pressings pour le PSG – 221 pour Madrid
  • 55 passes réussies pour Paris dans le tiers adverse, le Real Madrid n’en a que 28
  • 12 passes réussies dans la surface pour le PSG – 4 seulement pour Madrid
  • 46 passes vers l’avant qui fait avancer le ballon de + de 10 m pour Paris, 16 pour Madrid

PSG :

  • Paredes a touché 123 ballons (record du match)
  • Paredes a fait 14 passes réussies dans le dernier tiers adverse (record du match)
  • 23 passes effectuées sous la pression adverse pour Verratti (record du match)
  • Messi, Mbappé et Verratti ont tous les trois tentés 6 dribbles, 4 réussites (66.7 %)
  • Di Maria, 6 fautes et Paredes 4 fautes, ont fait 62.5 % des fautes du PSG.
  • Verratti et Nuno Mendes ont tous les deux récupéré 12 ballons (record du match.

Real Madrid :

  • Toni Kroos a fait 43 pressings (record du match)
  • Courtois a reçu 7 tirs et fait 6 arrêts (85.7 % de réussite)
  • Vinicius a tenté 6 dribbles, une seule réussite (16.7 %)
  • Militao a récupéré 9 ballons (meilleur total pour Madrid)
  • 3/6 au nombre de duels aériens remportés

Conclusion

Il n’y a pas eu photo, mais les Parisiens peuvent avoir des regrets à la suite d’une telle démonstration. On a vu beaucoup de failles dans le jeu du Real Madrid, moins de précision, un milieu débordé et un gardien en état de grâce. Mais finalement, il n’y a que 1 à 0, le Real Madrid est en vie dans la compétition et a ainsi de l’espoir. Paredes a été bon, c’est rare, mais il a fait du bien. Paris s’est plus projeté vers l’avant avec ou sans ballon. Il y aurait eu une logique de voir un gros score. Mais cette saison, Messi, Di Maria n’y arrivent pas.

Le PSG n’avait pas enchanté comme cela depuis des mois et des mois. Il semble que l’équipe en soit capable. De bon augure pour le match retour ? Évidemment même si avec le PSG on reste prudent, tout peut arriver. Il ne faudra rien regretter et refaire un match de ce niveau-là au retour pendant 90 minutes. Il ne faut pas laisser la place au doute.

Deux tops du match (Tops et flops à retrouver en intégralité ici)


Tops

Marco Verratti – Le chef d’orchestreQui a dit qu’il ne servait à rien ? Qui a dit qu’il ne pouvait pas jouer 90 minutes ? Le petit hibou a une nouvelle fois été énorme. Il a tout fait. On l’a vu proche de ses attaquants, au pressing, à la ressortie de balle et bien sûr à la récupération. Que dire de plus. Le PSG a besoin de Verratti, il embellit les rencontres et permet ce genre de prestation qui va faire réagir l’Europe. Le PSG de Verratti est à prendre au sérieux.

Kylian Mbappé – Le sauveurDifficile de trouver à redire quand il s’agit de Mbappé. Même quand il se rate, il finit toujours par marquer. Cette fois c’est contre son probable futur club. Mais il n’a pas fait de sentiments. Il a mis la défense de Madrid en grande difficulté, d’abord en ayant plusieurs occasions, avant de tomber dans la surface et de bénéficier d’un penalty raté par Messi.

Il n’a rien lâché et comme un symbole, c’est Neymar qui lui donne cet ultime ballon, qui n’est pas vraiment une passe décisive tant Mbappé est aller chercher le but tout seul. On sent qu’il désire ardemment remporter cette Coupe d’Europe avec son club. Professionnel.


Notre débrief en vidéo :

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG