Restez connectés avec nous
Marquinhos dans l'axe et Ramos à droite, Rabésandratana défend l'idée
@Iconsport

Autour du PSG

Marquinhos dans l’axe et Ramos à droite, Rabésandratana défend l’idée

Eric Rabésandratana, ancien défenseur du Paris Saint-Germain, a expliqué dans Le Parisien, que Sergio Ramos (36 ans) pouvait très bien jouer en couverture, au poste de Marquinhos (28 ans) en ce moment, mais il explique que l’Espagnol peut très bien rester axe droit en étant l’un des meilleurs duellistes au monde et avec sa science du placement. Cela avec la vitesse de Marquinhos pour le couvrir.

Rabésandratana « L’idée de Galtier est de faire en sorte que Marquinhos serve de couverture à Ramos avec sa vitesse. »

« Bien sûr, on pourrait tout à fait mettre Ramos en couverture. Mais Ramos, c’est quand même le joueur de duels par excellence. Même s’il n’a plus la jeunesse de son côté, il a toujours le métier et la malice. Même si le gars en face est plus rapide, il saura se mettre dans la course et l’empêcher de partir. Et derrière, Marquinhos, avec sa rapidité, peut récupérer les ballons. L’idée de Galtier est de faire en sorte que Marquinhos serve de couverture à Ramos avec sa vitesse. « 

Ce que Galtier avance est intéressante, il permet à Ramos de faire monter le bloc avec son pressing et le fait qu’il peut couper les actions. Il a cette force d’empêcher l’adversaire de se retourner, très haut, sur le terrain. Mais quand l’adversaire arrive à se retourner, généralement, il ne le revoit plus, encore plus s’il est lancé en profondeur. C’est là que Marquinhos arrive pour couper l’action.

Si cela est assez logique, il faut noter que les deux joueurs seraient aussi très intéressants dans le rôle de l’autre. Ramos en couverture serait plus bas sur le terrain, donc avec moins d’espace dans son dos, et pourrait jouer de sa science pour être le totem, le premier relanceur, mais aussi couper des actions grâce à sa force dans les duels. D’un autre côté, Marquinhos, serait donc cet axe droit qui pourrait aller au pressing, mais aussi revenir plus vite en cas de contre-attaque, ce qui laisserait encore plus de chances de couper l’action.

 

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG