Restez connectés avec nous
Bitshiabu évoque sa première en Ligue 1 et la chance de pouvoir être champion

Club

Bitshiabu évoque sa première en Ligue 1 et la chance de pouvoir être champion

El Chadaille Bitshiabu, 3e plus jeune joueur à avoir évolué en championnat, est un défenseur de 16 ans et demi. Il est revenu pour PSG TV sur sa première et le fait de pouvoir être Champion de France avec le Paris Saint-Germain. Pour lui, c’est inimaginable. Il sait la chance qu’il a, mais le doit aussi à son travail et à son ambition. Désormais, il veut continuer son ascension vers les sommets.

Bitshiabu « C’est vraiment un truc inimaginable »

Le titre de champion ?

« Franchement, on est très positifs. On sent qu’on peut avoir ce titre de champion. Du coup on l’aborde bien, correctement. C’est vraiment un truc inimaginable, parce que j’aurais que 16 ans et demi et déjà champion je pense que c’est très très bien. Ce n’est que le début, par la suite faudra que je continue. Je me suis préparé pour on va dire. Je ne savais pas que ça allait arriver aussi vite mais c’est arrivé aussi vite. Du coup je me dis dans ma tête qu’il faut que je sois prêt à tous moments. Demain on verra si j’ai la chance de participer à ça. »

Le titre de champion semble être une formalité pour le PSG dans cette fin de saison. C’est aussi dans ce sens que Mauricio Pochettino a voulu régaler ses « meilleurs » jeunes. Parce que pour être titré, il faut avoir joué. Bitshiabu a conscience de cela, mais cela n’enlève en rien sa fierté et sa détermination. Il s’entraîne avec les professionnels et avoir sa chance est la meilleure récompense de son travail. Il sera donc officiellement champion à même pas 17 ans. Il n’a pas fini de nous étonner. 

Bitshiabu « Il faut que je continue à grimper, grimper et aller au plus haut »

La première ?

« Pour une première, je trouve que j’étais assez à l’aise. Je travaille tout ça à l’entraînement, être le plus serein possible. Donc quand je suis rentré, je me suis senti bien surtout que les coéquipiers m’ont bien intégré dans le match.

Dès que je suis rentré tout le monde m’a directement bien mis. Ils m’ont parlé, m’ont dit « c’est bien continue, fais ça, fais ci » et moi ça me permet de prendre confiance et de pouvoir dérouler après le match correctement. J’ai fait ce que le coach m’a demandé. Je remercie le club pour ça et pour sa confiance. C’est une étape, ce n’est pas la fin, ce n’est que le début. Ca veut dire qu’il faut que je continue à grimper, grimper et aller au plus haut »

Sur le terrain, il paraît être plus vieux. Déjà, son double mètre (ou presque 1m96) lui donne l’allure d’un géant. Pour sa taille, il est assez agile. Il a pu faire sa première, entouré de Sergio Ramos, 35 ans et Marquinhos, 27 ans. Rien que ça. C’est un beau message envoyé pour la suite de sa carrière, le PSG compte sur lui et n’hésite pas à le faire entrer. C’est mérité au regard de son talent et aussi du fait qu’il soit au quotidien avec le groupe, à travailler avec acharnement. Mais comme il le signifie, il est jeune, ce n’est qu’un début. Certes, c’est précoce, mais il reste encore un long chemin pour s’imposer et jouer plus. Il le sait, il faut continuer à travailler et à impressionner, surtout au PSG où les places sont chères. On a hâte de le voir grandir.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club