Restez connectés avec nous
City/PSG - Verratti a regardé la demi-finale aller "4 fois" et évoque les clefs du match
©Iconsport

Club

City/PSG – Verratti a regardé la demi-finale aller « 4 fois » et évoque les clefs du match

En marge de la conférence de presse ce lundi pour évoquer le match des demi-finales retours de la Ligue des Champions à l’Etihad Stadium contre Manchester City (coup d’envoi à 21h, diffusion sur RMC Sport) suite à la défaite 1-2 à l’aller, Marco Verratti, milieu de 28 ans du Paris Saint-Germain, s’est exprimé au micro de RMC Sport. L’Italien a évoqué les points essentiels du match retour en s’appuyant sur un aller qu’il a beaucoup revu.

« Contrôler un match comme ça pendant 90 minutes, c’est très difficile contre une grande équipe. On a eu beaucoup d’occasions en première mi-temps. La deuxième mi-temps était un peu plus en leur faveur. J’ai regardé le match quatre fois, on n’a pas concédé de très grosses occasions.

Verratti « L’explication n’est pas physique. Ce n’est pas mental non plus. »

Ils sont venus presser très haut, ce qui pourrait arriver demain. Il ne faudra pas répéter les mêmes erreurs, parce qu’on a eu des difficultés à sortir le ballon. C’est un peu ce qui nous a manqué. L’explication n’est pas physique, parce qu’on a beaucoup couru. Ce n’est pas mental non plus, parce que tu as tellement envie d’aller en finale que tu penses vraiment à donner tout ce que tu as sur le terrain. »

Ce sont des points très intéressants que Verratti vient souligner ici. Certains « spécialistes » et supporters ont un peu simplement parlé d’un souci mental sur ce match, c’est sans doute trop réducteur. Les joueurs n’avaient pas soudainement plus envie de gagner. Mais ils ont perdu les clefs pour y arriver. Sans doute un peu dans le manque de collectif, même si l’Italien ne voudra pas critiquer ses coéquipiers. Tout le monde n’a pas défendu et il n’y a pas eu les meilleurs choix offensifs. On a aussi le sentiment qu’il y a eu de la fatigue physique. Même si les Parisiens ont couru, il n’y a pas eu autant d’énergie en seconde période.

Cependant, cela ne vient pas que de la fatigue. Il y a aussi une perte de coordination, de confiance. Ce sont des petits détails qui peuvent aller très vite, surtout contre Manchester City. La clef est donc de réussir à garder une vraie collective durant toute la rencontre. Il y a forcément des moments plus difficiles, avec l’adversaire qui va faire de belles choses et probablement quelques ratés du côté du PSG. Mais il faut garder un niveau de confiance et rester dans l’esprit d’équipe, avec coordination et solidarité. Les Parisiens ont les armes pour se qualifier, reste à tout donner. Cela en sachant que City a aussi des arguments et qu’il n’y aura rien de simple.

Publicités
 
Lâches un Com' si tu supportes le PSG ;-)

Derniers articles

Autres articles présents dans Club