Restez connectés avec nous
Lille/PSG - Draxler déçu du manque de réalisme "On n'a pas mal joué."
©IconSport

Club

Lille/PSG – Draxler déçu du manque de réalisme « On n’a pas mal joué. »

Le Paris Saint-Germain s’est incliné 0-1 contre Lille lors du Trophée des Champions joué ce dimanche à Tel-Aviv (voir résumé ici). Les Parisiens ont dominé, ils ont eu le ballon, mais n’ont pas réussi offensivement à faire des différences. Ils ont été punis sur une belle frappe de Xeka (milieu de terrain de Lille). Paris perd donc son premier match de la saison avec une équipe expérimentale, on attend tout de même plus. Julian Draxler, au micro d’Amazon, souligne qu’il a manqué surtout le but et qu’ils ont globalement maîtrisé le match. On sent de la tristesse, mais pour l’Allemand, Paris sera prêt pour la Ligue 1.

Draxler « On a été la meilleure équipe sur la seconde mi-temps »

« Ce qui a manqué ?

Je crois, le but surtout. La 2e mi-temps on a joué de leur côté, on a des occasions et on ne marque pas. C’est dur à accepter. On a perdu la finale, c’est dur à accepter. On n’a pas mal joué. On n’a pas tous les joueurs, mais on peut être fier quand même. Ce n’était pas parfait. On a été la meilleure équipe sur la seconde mi-temps. Bravo à Lille. On se voit bientôt en Ligue 1.

La défaite n’entame pas notre confiance ?

Non. Bien sûr, on est triste et déçu pour nous supporters. Mais on a tout donné jusqu’à la dernière minute. C’est pour ça que l’on accepte la défaite, on continuer et être prêt pour la Ligue 1. »

Bien sûr, quand on perd, c’est qu’il manque des buts pour l’équipe qui s’incline. On comprend la déception de Draxler, car Paris a mis de bons ingrédients. On a vu une équipe dominatrice, mais qui n’a jamais réussi à mettre en place une animation offensive. Bien sûr, il manquait de très nombreux joueurs, mais il ne faut pas se cacher derrière cela, Paris avait tout de même les armes de faire mieux. Comme l’année dernière, on n’a pas trop compris le plan de Pochettino pour aller de l’avant et encore moins dans ses changements trop tardifs. 

Achraf Hakimi, latéral droit de 22 ans, a été la belle histoire du match, on a senti le travail fait sur le côté droit avec ce joueur capable de très belles choses. Malheureusement, il n’a pas été très en réussite dans ses centres. On a senti un PSG inoffensif par moment, un peu à l’image de la saison dernière. On attend mieux.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club