Restez connectés avec nous
OM - PSG : La feuille de match

Clasico

OM – PSG : La feuille de match

Ce dimanche (21h, en direct sur Canal+), le Paris Saint-Germain affrontera l’Olympique de Marseille lors d’une rencontre comptant pour la 9ème journée de Ligue 1.

Les groupes pour la rencontre :

Le groupe marseillais : Mandanda, Samba – Diawara, Fanni, Mendes, Mendy, Nkoulou – Cheyrou, Imbula, Romao, Valbuena, Thauvin, Lemina – J.Ayew, A.Ayew, Gignac, Khalifa, Payet

Le groupe parisien : Sirigu, Douchez – Jallet, Van der Wiel, Alex, Marquinhos, Camara, Digne, Maxwell – Verratti, Rabiot, Matuidi, Motta, Pastore – Lucas, Lavezzi, Cavani, Ongenda, Ibrahimovic

Absents : Thiago Silva (cuisse), Jéremy Ménez (sanction), Mike Maignan, Kingsley Coman (choix)

L’arbitre de la rencontre :

L’arbitre de la rencontre sera Monsieur Clément Turpin. Il sera accompagné de Nicolas Danos et Laurent Stien en arbitres assistants et de Benoît Bastien en quatrième arbitre.

Les compositions probables :

L’équipe probable de l’OM : Mandanda – Fanni, Lucas Mendes, Nkoulou, Mendy– Imbula, Romao – A.Ayew, Valbuena, Payet – Gignac

L’équipe probable du PSG : Sirigu – Van der Wiel, Marquinhos, Alex, Maxwell – Matuidi, Motta, Verratti – Lavezzi, Ibrahimovic, Cavani

Retrouvez les compositions officielles des deux équipes sur Parisfans à partir de 19h45 !

Les déclarations d’avant-match :

Elie Baup (OM)« Les défaites ont des conséquences dans la poule de Ligue des Champions. Maintenant, il faut se remettre dans le championnat, qui est notre quotidien, notre priorité. On est sur deux victoires consécutives, on reçoit le favori du championnat. Il faut être surmotivé pour jouer ce match. C’est un match énorme pour tout le club, nos supporters, nos joueurs. C’est l’investissement le plus fort dans la saison. Un Classico, ce n’est pas qu’une histoire de budget, de qualité de joueurs sur le terrain, mais d’abord une histoire de cœur, d’engagement. La logique financière et sportive doit être démolie par le cœur, l’investissement. C’est un match particulier. C’est un match qui ne se joue pas, mais qui doit être gagné. Sur un match, à domicile, tout est possible. On a trouvé un bon équilibre, entre la fraîcheur des jeunes, et cette expérience des cadres. C’est un mélange intéressant, les jeunes sont à l’écoute des cadres. Je n’ai jamais été déçu par l’investissent des joueurs, tout le monde est dans la même dynamique. Le cœur, c’est un argument pour aller plus loin, en plus du jeu, de la technique, du physique. C’est un match identique à une finale, très particulier. S’adapter à l’adversaire, c’est adopter déjà une attitude d’infériorité. Il faut le regarder droit dans les yeux. Il faudra insister sur les détails, progresser dans le placement, la gestion des temps faibles. Ce sont les objectifs pour ce match, mais aussi pour la suite. Les Parisiens auraient tort de ne pas être confiants, ils sont invaincus. C’est donc dans la logique de ce qu’ils vivent. À nous de les faire douter. »

Laurent Blanc (PSG) : « C’est un match de haut niveau entre deux grands clubs. Il y a de l’engouement autour de cette rencontre, notamment dans la presse. C’est un match intéressant pour les joueurs, les entraîneurs et les supporters. L’OM est sur une bonne dynamique en championnat, il n’y a qu’à voir le classement. Il y a beaucoup d’excitation. C’est un match toujours difficile à jouer à cause du contexte. Mais tous les matches valent trois points, que ce soit contre les petits adversaires ou les gros. L’OM a été cohérent sur le mercato, ils ont saisi des opportunités. Ce match fait les titres, le buzz, c’est particulier. J’espère voir un beau match, on a deux équipes pour ça, je veux que les téléspectateurs et les spectateurs prennent du plaisir. Ce ne sera pas une partie de plaisir. Ca va être compliqué, à nous de répondre présent dans le combat. Il faudra avoir du coeur. Beaucoup d’équipes voudront nous imposer un combat, pour nous empêcher de développer notre jeu et prendre un ascendant psychologique. Marseille ne sera pas la seule équipe à le faire. Si le nul sera un bon résultat ? Je ne sais pas, tout dépend de la physionomie du match. On ne peut pas se projeter. La comparaison avec Monaco ? De part son recrutement, Monaco devient un grand adversaire, ce match a beaucoup d’impact. J’espère qu’il y aura beaucoup de matches comme ça en France. »

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Clasico