Restez connectés avec nous
PSG/Nantes - Pochettino évoque la baisse de régime de son équipe et un contexte difficile
©Iconsport

Club

PSG/Nantes – Pochettino évoque la baisse de régime de son équipe et un contexte difficile

Mauricio Pochettino, entraîneur du Paris Saint-Germain, s’est arrêté au micro de Canal+ après la défaite parisienne (1-2, retrouvez le résumé ici) face au FC Nantes ce dimanche au Parc des Princes en clôture de la 29e journée de Ligue 1 2020-2021. Le coach argentin est revenu sur cette performance décevante, les perturbations liées aux cambriolages au domicile d’Angel Di Maria (ailier de 33 ans) et chez les parents de Marquinhos (défenseur central et capitaine de 26 ans), ainsi que la course au titre.

Pochettino « On contrôlait la partie jusqu’au 1-1. »

Comment expliquer les difficultés après l’égalisation de Nantes ?

On avait bien débuté le match, avec le 1-0 en première période. On contrôlait la partie jusqu’au 1-1. Juste après la pause, on a eu une occasion pour marquer un deuxième but. Mais suite à l’égalisation, l’équipe a souffert, le match est devenu plus ouvert, plus physique. Après le deuxième but, on a baissé de rythme, on a souffert, et on n’a pas été suffisamment forts mentalement pour revenir.

On loupe l’occasion de passer devant le LOSC ?

On a raté une opportunité d’être en tête du championnat. Cela nous met en difficulté. Il reste encore beaucoup de matchs de championnat,  mais c’est frustrant et décevant.

Pochettino « une compétition comme la Ligue des champions coûte beaucoup aux joueurs physiquement et mentalement. »

Encore une défaite après la Ligue des Champions, il y a un lien ?

Il y a certainement une relation c’est sûr. Après le premier match contre Barcelone, on avait joué quasiment avec les mêmes joueurs titulaires. Là, il y a eu des changements, des joueurs frais. Mais une compétition comme la Ligue des champions coûte beaucoup aux joueurs physiquement et mentalement, il y a un stress lié à cette compétition. Et on a vu aujourd’hui que c’est devenu difficile pour nos joueurs quand le match a été plus physique, plus serré.

J’ai secoué les joueurs après le match ?

Non, parce qu’il y a de situations extra-footballistiques auxquelles nous devons faire attention. Les joueurs sont les premiers, comme nous, à être déçus d’avoir perdu les trois points. Mais il y a des situations que vous connaissez qui font que le groupe est préoccupé, il y a la défaite mais aussi pour toutes ces choses extra-sportives.

Pochettino « Bien sûr que l’on a parlé après le match, mais pas de football. »

Le contexte a affecté l’équipe ?

Ce n’est pas une excuse, mais il y a eu une baisse d’énergie. La situation n’est pas normale. Bien sûr que l’on a parlé après le match, mais pas de football, de ce qui s’est passé sur le terrain. Nous aurons du temps pour cela demain.

Le match face à Lille le 3 avril sera une petite finale ?

Ce sera sûrement un match important. Lors d’une confrontation directe, prendre des points sur l’adversaire, c’est important. L’objectif sera de gagner.

Publicités

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Club