Restez connectés avec nous
PSG/OL (1-2) - Däbritz "décue" de la défaite encense les supporters
©IconSport

Club

PSG/OL (1-2) – Däbritz « décue » de la défaite encense les supporters

Sara Däbritz, milieu de 27 ans du Paris Saint-Germain, s’est arrêté au micro de PSG TV, après la défaite, 1-2 (3-5 sur l’ensemble des deux matchs) contre l’Olympique Lyonnais ce samedi lors des demi-finales retour de la Ligue des Champions féminine (voir le résumé de PSG/Lyon ici). Éliminée, Däbritz, n’a pas caché sa déception de ne pas aller en finale. Elle évoque un moment difficile malgré les encouragements appuyés d’un Parc des Princes des grands soirs. Au-delà de la défaite, elle a vécu une soirée magique, incroyable devant les supporters venus en masse les encourager. Même si la victoire aurait été la cerise sur le gâteau.

Däbritz « On est très déçues, parce qu’on a perdu ce match »

« On est très déçues, parce qu’on a perdu ce match et que notre objectif c’était d’aller en finale. C’est un moment difficile, mais c’était aussi un match spécial devant tous nos supporters, que je veux remercier pour cette ambiance de folie. C’était magique de jouer ici aujourd’hui, même si on est déçues d’avoir perdu. Je suis fière de l’équipe parce qu’on a joué cette demi-finale, on apprend. Honnêtement, cette soirée était magique devant tous ces supporters, c’était incroyable et merci a tous ceux qui sont venus au stade aujourd’hui, c’était une atmosphère de folie et on a pris du plaisir sur le terrain. Si on avait gagné, ça aurait été mieux… »

Quelle ambiance, c’est une bonne nouvelle pour le football féminin. Il y a eu de l’émulsion autour de cette demi-finale de Ligue des Champions féminine. Le public y a cru jusqu’au bout et a bien aidé ses joueuses dans sa quête de victoire contre le rival numéro 1. Mais il y a eu un manque d’efficacité à l’inverse des Rhodaniennes qui ont su jouer juste et piquer au bon moment. Il y a forcément de la déception, mais il faut reconnaître que c’est le football qui l’emporte après cette rencontre. C’est un beau rendez-vous entre les deux meilleures équipes françaises qui se sont tirées la bourre du début à la fin de cette saison. L’expérience l’emporte, mais on sent le PSG plus mature que par le passé, les joueuses ont progressé, il ne manque plus grand-chose pour aller tutoyer les sommets.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club