Restez connectés avec nous
@iconsport

Editos

Edito- Qui est Alan Varela, le nouveau milieu évoqué au PSG

La saison prochaine se prépare aujourd’hui et les rumeurs mercatos vont déjà bon train. Luis Enrique et Luis Campos seront aux commandes et on attend des changements. Ce mercredi, c’est la rumeur menant à Alan Varela, milieu de Porto de 22 ans qui est apparue ? Qui est-il ? Que peut-il apporter ?

Un milieu défensif habitué à jouer à 2

Varela est un milieu défensif. Habitué à jouer à deux dans le cœur du jeu avec Porto, il a joué 25 fois dans le milieu 4231 de Porto et 5 fois dans un milieu en 442/424. Il vient d’arriver en Europe, il a joué 30 matchs, 2276 minutes et a marqué 2 buts et fait 2 passes décisives.

Valorisé par Transfermarkt à hauteur de 14 millions d’Euros, sa clause libératoire serait de 70 millions d’Euros. Une somme énorme pour un milieu, peu expérimenté, qui n’a que très peu de références.

Varela vs les milieux défensifs utilisés au PSG

(Source DataMB)

Warren Zaïre-Emery n’est pas dans ce comparatif, il n’a pas trop joué dans le profil de Varela, alors que Vitinha, Manuel Ugarte ou encore Fabian Ruiz ont occupé ce poste avec le PSG cette saison.

D’un premier abord, Varela ne parait pas être vraiment un joueur extraordinaire, dans le jeu de passes il ne fait pas bien mieux cette saison qu’un Ruiz, pourtant en délicatesse avec son jeu et fait moins bien que Vitinha, qui monte clairement en puissance cette saison.

Varela porte peu la balle, même moins qu’Ugarte et ne brille pas dans les duels, ni dans les actions défensives. C’est un joueur à façonner, il a du talent, mais pour l’heure, il s’apparente davantage à un pari qu’à un coup à faire absolument.

(Source Fbref)

Calculé sur les centiles, en comparaison avec les joueurs de son profil et de son poste, dans les meilleurs championnats en Europe sur les 365 derniers jours.

Offensivement dans la moyenne

On le voit, il a des prédispositions pour créer du danger, marquer et faire marquer (en rappelant que ces données sont en oppositions aux autres milieux défensifs dans les meilleurs championnats européens sur la dernière année). Quand il prend sa chance, il a un taux de réussite au-dessus de la moyenne, le problème, c’est qu’il ne prend pas assez souvent le risque de tirer.

Porto, 01/20/2024 – Futebol Clube do Porto hosted Moreirense this evening, at Estádio do Dragão, in a match on the 18th round of the I League 2023/24. Varela Festival (Ivan Del Val/Global Imagens) – Photo by Icon Sport – Photo by Icon Sport

Un milieu qui crée davantage par la passe

Ne disons pas ce que les chiffres ne racontent pas. Varela a des qualités, mais aussi des zones d’ombre. Son jeu avec ballon est surtout développé par son jeu de passe, ni brillant, ni extraordinaire, mais dans la moyenne. Il joue dans une équipe dominante, ce qu’il aura aussi s’il venait à rejoindre le PSG.

Il touche beaucoup de ballons, principalement en défense et au milieu, et se projette peu. Il percute rarement avec le ballon, c’est son principal défaut à la création. Il met davantage en avant son jeu de passe sans montrer des caractéristiques hors norme. À noter son faible rendement par le dribble, une arme essentiel pour se sortir des pressings, encore plus au PSG sous Luis Enrique.

Des qualités défensives, mais aussi des défauts problématiques ?

Bien qu’il gagne 64 % de ses duels aériens, en proportion, il en gagne peu, car il en joue peu. On peut dire que ce n’est ni un vrai défaut, ni une grande qualité. Il sait faire le travail correctement dans ce domaine qui n’est pas non plus sa préférence.

Il commet peu d’erreur, il est bon pour défendre, sauf peut-être les tacles et dans une certaine mesure, il peut avoir du mal à défendre face à des dribbleurs. Il récupère peu de ballon, par rapport à la moyenne des joueurs de son poste et surtout, il prend beaucoup de cartons jaunes. Il n’a pas le profil idéal, mais reste un joueur qui a des atouts dans sa manche.

Porto’s Alan Varela during the UEFA Champions League match at Estadio do Dragao in Porto, Portugal. Picture date: Wednesday February 21, 2024. – Photo by Icon Sport – Photo by Icon Sport

Le PSG doit-il foncer sur cette piste ?

En prenant en compte que le club parisien doit refaire son milieu de terrain, un profil comme Varela ne semble pas du tout être une priorité. Il n’a pas assez d’éclat dans son jeu et surtout, il aura face à lui des joueurs du même âge, Ugarte, Vitinha et même plus jeune, Gabriel Moscardo. L’âge n’est pas vraiment un problème pour Luis Enrique, mais Varela ne ressemble pas vraiment au profil qui manque à Paris.

Il faut un joueur avec plus de certitudes et surtout un peu d’expérience ne ferait pas de mal pour encadrer la jeune garde parisienne. Il y a beaucoup de statistiques, à manier avec précaution, mais elles donnent tout de même une partie des réponses. C’est un joueur qui peut aisément remplacer Ugarte, mais encore faut-il se séparer de l’Uruguayen et surtout, Ugarte est surement le meilleur milieu/défenseur de l’effectif, même si on sait que Luis Enrique ne regarde pas le meilleur en défense, mais plutôt le meilleur milieu pour garder le ballon et avoir du contrôle.

On se doute que si Lucho arrive à trouver un joueur qui a des caractéristiques défensives proches de Manuel Ugarte, mais aussi avec des prédispositions à la création, alors il sera surement heureux. Varela ne correspond pas tout à fait à ce profil hybride, ni même à un profil qui manque au PSG.

Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

Google News   MSN News

Derniers articles

Articles les plus populaires

Autres articles présents dans Editos