Restez connectés avec nous
Mercato - Kurzawa, Diallo et Ndombele, L'Equipe fait le point
©Iconsport

Mercato

Mercato – Kurzawa, Diallo et Ndombele, L’Equipe fait le point

Ce samedi matin, alors que l’on approche de la fin du mercato hivernal 2021-2022 (le 31 janvier en France), L’Equipe a fait le tour des dossiers au Paris Saint-Germain. Il s’agit de la volonté de voir Layvin Kurzawa (arrière gauche de 29 ans) partir avec une porte de sortie cherchée par ses agents, de l’intérêt suscité par Abdou Diallo (défenseur de 25 ans) et de l’idée d’un prêt de Tanguy Ndombele, milieu de 25 ans de Tottenham.

« Avant le début de ce mercato, Leonardo, le directeur sportif parisien, avait fixé en privé un objectif minimum de trois départs. Ceux de Rafinha, Sergio Rico et Layvin Kurzawa. Pour les deux premiers, c’est acté. Reste donc le latéral gauche, prié d’aller voir ailleurs et pour lequel ses représentants s’activent un peu partout en Europe. Mais la nécessité de céder – au-delà de ces trois premiers éléments – d’autres joueurs reste importante.

« Ndombele, lui, privilégie le PSG. Et Mauricio Pochettino le perçoit comme une vraie valeur ajoutée à son milieu. »

Le dossier Abdou Diallo à l’AC Milan (ou en Angleterre) reste d’actualité. Sans départ, Paris ne pourra pas se montrer actif. Le dossier du milieu de Tottenham Tanguy Ndombele dépend d’un départ. Une vente ou un prêt. Dans les discussions entre Fabio Paratici et Leonardo, la notion d’échange est revenue. Mais elle n’a pas débouché sur une hypothèse viable. Peu de joueurs parisiens se pressent pour partir. Et seul le nom de Leandro Paredes a retenu l’attention des Spurs. Ndombele, lui, privilégie le PSG. Et Mauricio Pochettino le perçoit comme une vraie valeur ajoutée à son milieu. »

Comme toujours, nous restons prudents face aux rumeurs. Mais il n’y a rien d’extravagant ici. On a surtout le sentiment que les dossiers « actifs » du PSG sont un peu bloqués pour le moment. Beaucoup de clubs ont été évoqués pour Kurzawa, sans qu’il n’y ait le moindre signe d’une avancée concrète. Même si son départ peut encore être espéré cet hiver, il y a forcément un doute. Malheureusement, le latéral reste exigeant alors qu’il n’a plus joué depuis le mois d’août (8 minutes lors du Trophée des Champions), alors trouver une porte de sortie n’a rien de facile.

Quant à Diallo, on se demande si le PSG compte vraiment s’en séparer alors qu’il semble avoir toujours un rôle à jouer. Quand il a eu sa chance, il a été performant. Les absences peuvent vite s’accumuler et le PSG est loin d’avoir trop de défenseurs si Mauricio Pochettino se tourne vers une défense à 3 centraux. Pour ce qui est de Ndombele, il peut y avoir un intérêt pour l’opportunité créée par le coach Antonio Conte qui ne compte pas sur lui. Mais Paris ne fera pas une folie, surtout qu’il y a des joueurs intéressants à ce poste en fin de contrat en juin prochain (notamment Paul Pogba et Franck Kessié, aussi évoqués dans le viseur parisien).

L’entraînement du PSG avec Messi avant Reims :

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Mercato