Restez connectés avec nous
Anciens - Sakho pourrait revenir en Ligue 1 avec un transfert à l'OL
©IconSport

Anciens

Anciens – Sakho pourrait revenir en Ligue 1 avec un transfert à l’OL

Mamadou Sakho, défenseur central de 30 ans de Crystal Palace (depuis 2017) qui a été formé au Paris Saint-Germain (201 matchs) et qui est parti en 2013 à Liverpool, pourrait retrouver la Ligue 1 à partir de la saison prochaine. En effet, depuis plusieurs jours la rumeur d’un transfert du Titi parisien à l’Olympique Lyonnais circule. Elle est confirmée ce mardi par Le Parisien, avec un intérêt mutuel.

« Comme annoncé par ‘L’Equipe’, Lyon est très intéressé par l’ex-capitaine du PSG. Et cet intérêt semble réciproque. Sakho, encore sous contrat avec Crystal Palace jusqu’en 2021, ne sera pas retenu par les dirigeants londoniens en cas d’offre correcte. Une transaction autour de 10 M€ pourrait clore l’affaire. C’est Bruno Cheyrou, le nouveau directeur de la cellule recrutement de Lyon, qui est chargé des négociations avec Crystal Palace et le joueur.

Reste le problème des émoluments de Sakho, supérieurs à 500 000 € mensuels. Mais ce dernier pourrait faire des efforts. Il est conscient que Lyon pourrait lui offrir un retour en lumière alors qu’il rêve de revenir en Bleu. »

Rien d’impossible, puisque Sakho pourrait en effet avoir plus de visibilité pour l’Equipe de France en étant à Lyon plutôt qu’à Crystal Palace. Il peut aussi avoir envie de retrouver son pays natal et de réussir à briller en Ligue 1. C’est tout de même un peu dommage de voir ce joueur tant attaché au PSG signer à l’OL, un club qui est loin d’être apprécié par les supporters à cause du président Jean-Michel Aulas. Mais c’est toujours mieux que l’Olympique de Marseille, où il est très clair qu’il n’ira « jamais« . Ce ne serait pas une « trahison » ou une raison pour être en colère. Ce n’est simplement pas très réjouissant. Reste tout de même à voir  ce si cela se confirme. La signature semble encore loin.

Publicités

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens