Restez connectés avec nous
Anciens - Jean-Louis Gasset "Je vais devoir être solide pour ne pas craquer en les voyant"

Anciens

Gasset « Le match contre Barcelone c’est l’idéal dans la carrière d’un entraîneur…je lui tire mon chapeau »

Jean-Louis Gasset, dorénavant l’entraîneur de Montpellier, était l’adjoint de Laurent Blanc au Paris Saint-Germain de 2013 à l’été dernier, quand les dirigeants ont décidé de changer de coach. Et Gasset a été interrogé en conférence de presse à propos de la performance parisienne contre le FC Barcelone (4-0 en 8e de finale aller de Ligue des Champions) et la réussite de l’entraîneur Unai Emery. L’ancien parisien n’a eu que des mots élogieux.

« Le match contre Barcelone c’est l’idéal dans la carrière d’un entraîneur. Je lisais les statistiques d’Unai Emery avant mais s’il n’avait pas la bonne équipe, même en ayant les idées… Là il a dû se dire qu’avec cette équipe-là, il pouvait le faire. Ça s’est traduit par 4-0. La match idéal, le match parfait. C’était vraiment le bon moment pour lui. Tant mieux pour lui et tant mieux pour le PSG.On est contents que le PSG passe en quart de finale.

Je ne le connaissais pas bien mais il n’a pas gagné trois fois l’Europa League par hasard. Il a fallu qu’il s’adapte à un grand club, à des grands joueurs.

Franchement, je lui tire mon chapeau de la confiance qu’il offre à certains jeunes joueurs et qui ont été exceptionnels. Quand on fait le bilan du match, on ne sait pas à qui donner la palme. De Trapp à Cavani en passant par Kimpembe et Rabiot… Ce ne sont que des jeunes joueurs. Il a fait quelque d’exceptionnel au niveau de la confiance. J’ai vu une grande équipe. » 

Gasset ne se montre donc absolument pas rancunier ou aigri malgré le licenciement de Blanc l’été dernier. Il avoue simplement les qualités d’Emery. Il faut dire que l’actuel entraîneur de PSG a parfaitement réussi son match contre le Barça, même si bien sûr il faut accorder un certain mérite aux joueurs. Reste que c’est à lui de les diriger et il n’aurait sans doute pas mieux faire mardi soir.

Tout a été réussi. Ce qui a confirmé la montée en puissance aperçue depuis décembre après des premiers mois compliqués. Emery est venu avec une nouvelle gestion et une autre philosophie de jeu. Visiblement, elles commencent à être bien installées dans l’effectif parisien. Espérons que les choses continuent dans ce sens.

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens