Restez connectés avec nous
Lavezzi fait l'éloge de Sirigu et affirme "il s’est lassé de faire des tours d’honneur"

Anciens

Lavezzi fait l’éloge de Sirigu et affirme « il s’est lassé de faire des tours d’honneur »

Ezequiel Lavezzi (31 ans), attaquant du Paris Saint-Germain de l’été 2012 à l’hiver de la saison 2015-2016, s’est confié dans Marca à propos de Salvatore Sirigu (29 ans), gardien prêté par la capitale au FC Séville. Et après avoir couvert de compliments son ancien coéquipier, il explique son départ à sa façon.

« Je suis arrivé un peu après lui au PSG. Il fait partie de ceux qui te permettent de t’intégrer. A l’entraînement, il est perfectionniste. Même s’il sait aussi plaisanter avec ses partenaires. Mais c’est avant tout un grand professionnel qui marche à la motivation. Il n’est pas du genre à faire la gueule. C’est un exemple pour les jeunes. C’est un leader positif qui dans les moments importants transmet son calme dans la cage.

Après, c’est un homme de tempérament, sanguin, comme le sont les Italiens. Surtout, c’est un winner. En France, il s’est lassé de faire des tours d’honneur. Il trouve en Espagne un nouveau défi, et je suis certain qu’il atteindra ses objectifs ».

Il est bien sûr crédible que Sirigu soit un très bon coéquipier, que ce soit sur le terrain ou en dehors. Même si on a vu qu’il est capable de s’énerver, personne ne s’est plaint de lui et il a semblé plutôt proche de plusieurs joueurs de l’effectif. Malheureusement, ses performances décevantes en Ligue des Champions, et un peu sur la scène nationale lors de la saison 2014-2015, lui ont fait perdre sa place.

Il semble d’ailleurs que ce soit la raison première de son départ. En tant que numéro 3, Sirigu ne pouvait pas être satisfait. Reste que Lavezzi soulève un point important. Même s’il est plaisant de gagner des titres, il est préférable que cela soit fait dans l’adversité. Sans concurrence, les trophées risquent d’être un peu moins savoureux et les joueurs peuvent avoir envie de nouveaux défis. C’est aussi pour cela (en plus du spectacle, de l’attractivité du championnat) qu’il faut souhaiter que la Ligue 1 progresse et que Paris ait une vraie concurrence pour le titre.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Anciens