Restez connectés avec nous
Le PSG n'était pas prêt pour jouer contre Dortmund selon Appadoo

LDC

Le PSG n’était pas prêt pour jouer contre Dortmund selon Appadoo

Le non match des parisiens cette semaine n’en finit plus de faire parler. Pour beaucoup, le PSG n’a pas soigné ses problèmes. Nombreux sont les pessimistes, tout en rappelant un score pas tellement négatif. 48h après cette défaite à Dortmund, les débats ne s’arrêtent plus. Les joueurs parisiens ne font que décevoir en Europe, cela commence à se ressentir autour du club. Le journaliste Dave Appadoo, s’est exprimé à ce sujet sur le plateau de La Chaîne l’Equipe. 

“La structure du match était évidente. Dortmund a bien joué et Paris était désagrégé. Ce n’est pas une honte perdre à Dortmund mais au moins dans le combat… Paris ne jouait pas un match de Ligue des Champions. Paris joue en tongs en Ligue 1. Il y a plein de joueurs qui ne sont pas prêts. Neymar n’y était pas et il y a des joueurs qui ont fait leur âge. Il n’y a pas de montées en puissance. Mais dans cette bouillie de football, il n’y a que 2 buts à 1″

Les années se suivent et se ressemblent au club. Encore une fois Paris est au bord de l’élimination. Les autres années, on était face aux « remontada », cette saison, les hommes de Tuchel ont perdu le match aller, et rien ne semble pouvoir rassurer pour de bon les supporters. Cette équipe n’affiche jamais la bonne mentalité dans ces gros matchs. Elle joue en marchant et n’a couru seulement que 105 km, ce qui est le total le plus faible des 8 premières équipes ayant joué leur match. Cela montre le cruel manque d’investissement.

On croit rêver, devoir motiver des joueurs pour un match de LDC ! Est-ce quelque chose de normal dans le football d’aujourd’hui ? Paris a t’il des joueurs avec des palmarès européens énormes ? Absolument pas ! Et c’est bien ça le problème. Se permettre de jouer avec une telle nonchalance alors qu’il n’ont rien gagné, c’est fort. Cette équipe se croit beaucoup plus belle qu’elle ne l’est, et il est temps qu’elle prenne conscience de son potentiel collectif. Au final, chaque saison les mêmes problèmes resurgissent. Cette équipe n’a pas de caractère et en plus son schéma de jeu est flou. L’entraîneur lui n’a pas réussi son pari en déjà 1 an et demi.

C’est l’échec de tout un club encore une fois. Même s’il reste un match retour, on ne sent pas un caractère suffisant dans cette équipe qui permette de se dire que Paris n’a manqué qu’un match, que c’est un faux pas qui sera vite compensé. Les années passent et se ressemblent, et rien ne bouge. On dit souvent « on ne change pas une équipe qui gagne ». Mais au PSG il faudrait surtout se dire « on change une équipe qui perd ». Il est temps de faire le ménage à tous les niveaux, car un nouvel échec serait très dur pour la crédibilité du club. Le mois de mars prochain sera donc décisif. Souhaitons qu’il y ait une vraie prise de conscience dans les 3 semaines à venir, orchestrée par Leonardo, ou un Tuchel qui sait qu’il n’aura plus d’avenir à Paris en cas d’élimination précoce. La révolte est attendue, et elle doit se jouer sur le terrain.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans LDC