Restez connectés avec nous
Phil Collins à chaque entrée de joueurs au Parc des Princes, c'est bien fini
©Iconsport

Club

Phil Collins à chaque entrée de joueurs au Parc des Princes, c’est bien fini

Le 14 août dernier, tous les supporters du Paris Saint-Germain ont été surpris d’entendre une autre musique que l’habituelle Who Said I Would de Phil Collins pour l’entrée des joueurs lors du match contre Strasbourg (4-2, 2e journée de Ligue 1). Assez vite, l’idée d’une erreur s’est installée. Cependant, Fabien Allègre, directeur de la diversification du PSG, a expliqué au Parisien ce samedi que cela fait partie de la stratégie du club. Même si cette chanson ne devrait pas disparaître.

« Ce n’était pas une erreur. Que l’on soit très attaché à ce son, je l’entends, et notre volonté n’est pas de l’éliminer de tous nos matchs. Mais pourquoi ne pourrait-on pas avoir le Go West ou le Phil Collins lors de l’arrivée des joueurs pour l’échauffement ? J’ai eu beaucoup de retours positifs de gens qui ont apprécié le morceau. On peut ne pas être d’accord, mais on échange. Et on fera des réglages.. Mais n’empêchons pas le club de poursuivre sa route, sans renier son passé. Si on avait eu ce même raisonnement pour tout ce qu’on a fait depuis dix ans, à commencer par un des signes les plus importants qui est le maillot, on n’en serait pas là où on en est aujourd’hui. »

« On a vraiment de quoi être dans notre rôle d’acteur culturel. »

Dès qu’il le pourra, le PSG compte ainsi mettre en avant la production musicale francilienne. À commencer par DJ Snake, la star internationale originaire du Val-d’Oise. « On est très fiers, et tout le monde devrait se réjouir qu’une personnalité comme lui s’intéresse à ce projet. On a vraiment de quoi être dans notre rôle d’acteur culturel. »

Il apparaît donc que les habitudes vont un peu changer au Parc des Princes, ce qui avait déjà été le cas depuis un peu plus de 2 ans avec le changement de musique pour le début de l’échauffement des Parisiens. C’est toujours étrange, mais il est possible de s’y habituer. Même si chacun peut avoir sa préférence. Là, on peut espérer que le dialogue sera en effet ouvert avec les supporters pour trouver des solutions qui plaisent à toutes les parties. Qu’il y ait une évolution, c’est compréhensible. Le club avance et les années passent. Mais avoir quelques traditions, des éléments qui s’inscrivent au fil de l’histoire, ce peut aussi être agréable.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club