Restez connectés avec nous

Anciens

La génération des « phénomènes », ses ambitions et son départ, Mike Maignan se livre sur son passage au PSG

La génération des "phénomènes", ses ambitions et son départ, Mike Maignan se livre sur son passage au PSG

Perçu aujourd’hui comme l’un des meilleurs gardiens de Ligue 1 au LOSC, Mike Maignan est passé par le Paris Saint-Germain où il y a été formé et a fait ses premières gammes chez les professionnels. Pour L’Equipe, il s’est remémoré son passage à Paris, de sa formation à son départ ans le Nord. Une aventure qu’il l’a fait côtoyé d’autres titis qu’il évoque ici. 

« C’est Pierre Reynaud qui m’a repéré. J’ai failli ne pas y entrer à cause de mon bulletin scolaire. Il était trop mauvais. J’ai eu une deuxième chance. C’était beaucoup mieux en fin d’année de 5ee. Le foot a toujours été une énorme motivation. J’ai aussi intégré une super promotion au PSG. On a été champions de France u17 avec Rabiot, Kimpembe, Ongenda, Ikoko ou encore Conte. On était la génération des phénomènes. »

« Je savais ce dont j’étais capable. »

« Mon départ en 2015 ? Je ne voulais pas venir à Lille. J’étais n°4 au PSG mais mon but était de percer avec mon club formateur. Je savais ce dont j’étais capable. Je voulais bien être prêté une saison mais ne pas être transféré. C’est une discussion avec Douchez et Aurier qui m’a débloqué.[…] Renard m’a clairement dit que je venais comme n°2 mais que mon travail et ma patience seraient récompensés. Avant de connaître la lumière, il faut passer par l’ombre. Il avait raison », a expliqué Mike Maignan.

Grand espoir du Paris Saint-Germain lorsqu’il sort de son centre de formation, Mike Maignan n’a néanmoins jamais vraiment eu sa chance au sein du groupe professionnel. Pour prendre son envol, le Guyanais a donc dû plier bagage afin de trouver du temps de jeu ailleurs afin de parfaire ses gammes. Grand bien lui en a pris puisqu’il se trouve titulaire chez le second de Ligue 1 après des prestations de très grandes factures.

Il est pour l’instant celui qui a le mieux réussi dans la génération qu’il évoque : si Rabiot a malgré tout su être un pion essentiel du PSG, on ne peut pas dire que Hervin Ongenda, aujourd’hui en Roumanie, et Antoine Comte, qui évolue en Israël, ont vraiment percé au haut niveau. Jordan Ikoko, de son côté, continue à être titulaire à Guingamp. On espère pour Maignan qu’il saura continuer sur cette très bonne voie, alors qu’il faudrait un joli rebond pour les autres.

Publicités

Vidéos Football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Anciens