Restez connectés avec nous
PSG/Barça - Lizarazu revient sur sa déclaration post-match

Autour du PSG

Lizarazu « Il faut que Kurzawa apprenne à aimer défendre »

Layvin Kurzawa semble prendre un nouvel envol en ce début de saison. Après être devenu un titulaire sous les premiers auspices de Unai Emery en tant qu’entraîneur du Paris-Saint-Germain, le jeune international français n’a pas tardé à montrer en match amical contre l’Italie avec l’Equipe de France, l’étendue de son talent mais aussi les simitations. Si le caractère très marqué des latéraux sous Emery se place dans une configuration offensive, le latéral parisien ne pourra négliger qu’il est aussi jugé en tant que défenseur.

L’épanouissement qui se manifeste sur le terrain et selon ces propres aveux concernant l’offensive, ne peut effacer qu’il faudra qu’il s’attelle à s’améliorer défensivement, car il a toujours une propension aux errements défensifs comme contre Monaco ou contre l’Italie avec l’équipe de France. Pour l’ancien international français et joueur mythique du Bayern Munich, Bixente Lizarazu,  l’avenir au Paris-Saint-Germain tout comme en équipe de France au poste de latéral est promis à Layvin Kurzawa.

Spécialiste du poste de latéral gauche, le consultant pour Téléfoot apprécie le profil du latéral parisien avec cette forte propension à l’attaque, mais des détails surtout dans la couverture défensive sont à améliorer. Mais son mental hargneux conjugué à cette fougue offensive lui ont permis de se démarquer de ces concurrents au poste de latéral gauche

 » Il a toute la palette offensive, un bon pied, de la qualité technique, il sait dribbler, centrer, et il marque, ce qui n’est pas anodin. Par contre, défensivement, le marquage est trop laxe, il a parfois un petit manque d’agressivité, certains placements à revoir, il faut qu’il apprenne à aimer défendre, il doit encore trouver le juste équilibre. Il est encore jeune. Ce que j’aime bien, c’est son caractère, il n’a pas joué avec le frein à main, il a montré de la personnalité. Ce que Lucas Digne n’a pas fait avec les Bleus. « 

Si l’on peut qu’acquiescer sur le fait que Lucas Digne a fait de l’absence de personnalité et du manque de caractère une incarnation vivante, Layvin Kurzawa a su dépasser ce caractère que possède son concurrent pour apporter sa propre frénésie. Il est indéniable que Kurzawa possède cette faculté de se projeter rapidement vers l’avant et à acquérir une science de la passe et du centre qui lui permet d’offrir nombre de ballons aux attaquants lors qu’il perfore les ailes.  Il faudra qu’il s’efforce de s’améliorer dans ce secteur de jeu, encore plus  pour le Paris-Saint-Germain, puisque Unai Emery souhaite des latéraux hauts et agressifs en attaque, il lui faudra le coffre nécessaire et l’intelligence tactique pour faire coïncider folie offensive et rigueur défensive.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG