Restez connectés avec nous

Paris Saint-Germain / Racing Club de Strasbourg – 31e journée Ligue 1

Récapitulatif

Dimanche 7 avril, le Paris Saint-Germain a reçu le RC Strasbourg au Parc des Princes en clôture de la 31e journée de Ligue 1. C’était l’occasion pour Paris d’être officiellement champion de France 2018-2019 sur sa pelouse. Mais c’est raté, à cause d’un match nul un peu étrange.

Les équipes officielles :

PSG (4-4-2) –

Buffon

Dagba, Silva (c), Kimpembe, Kurzawa

Dani Alves, Verratti, Paredes, Bernat

Nkunku, Choupo-Moting

Remplaçants : Areola, Kehrer, Nsoki, Mbappé Draxler.

Strasbourg (5-3-2) –

Sels

Lala, Caci, Mitrovic (c), Martinez, Carole

Gonçalves, Prcic, Sissoko

Da Costa, Ajorque.

Remplaçants : Kamara, Ndour, Zemzemi, Lienard, Fofana, Mothiba, Grandsir.

Le résumé :

Malgré une équipe très remaniée au coup d’envoi, le PSG a bien commencé en affichant une grande maîtrise. L’intensité mise par les Parisiens étouffe Strasbourg et ils se procurent de bonnes occasions. Comme la combinaison entre Dani Alves (arrière droit de 35 ans) et Leandro Paredes (milieu de 24 ans) pour finir avec une frappe du second à une vingtaine de mètre du but adverse. Ce n’est pas cadré, mais encourageant.

D’ailleurs, on retrouve l’Argentin pour une ouverture superbe à la 13e minute. Il trouve ainsi Colin Dagba (arrière droit de 20 ans) dans le dos de la défense, ce dernier peut alors servir Eric-Maxim Choupo-Moting (attaquant de 30 ans) pour son premier but au Parc des Princes. On a pu penser alors que Paris était parti pour une très belle soirée. Avec en plus des corners tirés par Paredes et repris par Thiago Silva (défenseur central et capitaine de 34 ans) qui sont dangereux plusieurs fois.

Sauf que Paris se relâche, peut-être en pensant un peu trop vite que le match est déjà gagné. Strasbourg, une des meilleures équipes de contres du championnat, en profite. Il y a une première alerte à la 22e minute sur une frappe de Da Costa qui n’est pas cadrée. Mais il ne se loupe pas à la 26e minute alors qu’il est oublié par la défense et servi dans la surface par Carole (1-1).

Le grand loupé de la saison.

Le PSG ne se réveille pas tout de suite, mais pourrait reprendre l’avantage. Christopher Nkunku (milieu/attaquant de 21 ans) est lancé dans la surface et bat le gardien d’un petit lob. Le défenseur strasbourgeois loupe son intervention, la balle se dirige vers le but…puis arrive Choupo-Moting, qui arrête le ballon sur la ligne dans une hésitation incompréhensible.

C’est presque amusant, sauf que cela se paie à la 38e minute. Dani Alves repousse mal un corner et Gonçalves profite de ce ballon plein axe à l’entrée de la surface pour envoyer une frappe superbe. Gianluigi Buffon (gardien de 41 ans) ne peut encore rien faire. Paris se remet un peu dans le match avant la pause, mais sans rien renverser.

1-2 à la pause, le PSG doit faire beaucoup mieux.

Dès le début de la mi-temps, on sent que les Parisiens ont retrouvé le plus grand sérieux, de l’application et de l’envie. Les positionnements sont aussi meilleurs pour éviter les contres. Le PSG n’est pas loin d’égaliser à la 54e minute après un beau mouvement collectif qui se termine avec une tête de Nkunku pour Juan Bernat (arrière gauche de 26 ans). La reprise de ce dernier est intéressant, mais pas cadrée. Le coach Thomas Tuchel décide à la 60e minute de faire rentrer Kylian Mbappé (attaquant de 20 ans) à la place de Choupo-Moting et Julian Draxler (milieu/attaquant de 25 ans) à la place de Layvin Kurzawa (arrière gauche de 26 ans), avec Bernat qui descend d’un cran. Là, la domination parisienne devient immense.

Paris aurait pu gagner.

Les occasions parisiennes s’enchaînent, avec notamment une superbe action de Mbappé et Bernat sur la gauche, ce dernier centre et Dani Alves tente une reprise acrobatique sauf que la balle heurte la barre après un rebond. Thilo Kehrer (défenseur de 22 ans) rentre ensuite à la place de Nkunku à la 76e minute pour passer en 3-4-3. Strasbourg ne respire plus et Mbappé amène la panique. Sur un contre, il élimine plusieurs défenseurs et se présente face au gardien. Sauf que Matz Sels dévie en corner. C’est sur ce dernier, tiré par Draxler, que Paris égalise enfin, d’une tête de Kehrer. Son premier but au PSG.

Les Parisiens veulent enchaîner pour gagner, mais Sels gagne encore un duel face à Mbappé. Il y a une dernière occasion à la 92e minute après une belle construction. Le ballon arrive sur Dani Alves, un peu sur la droite du but, il tente un lob mais c’est un peu trop haut. Mbappé a finalement le dernier tir du match, sauf qu’il aurait été surprenant qu’il marque. Paris concède donc un nul 2-2 avec le regret de ne pas avoir été « à fond » durant toute la rencontre. Mais aussi d’avoir loupé des occasions. Notamment le manque de Choupo-Moting qui restera dans les esprits.

Détails

LigueSaisonJour de match
Ligue 12018 - 2019Dimanche 7 avril 2019

Lieu

Parc des Princes
24 Rue du Commandant Guilbaud, 75016 Boulogne-Billancourt, France

Résultats

Club1ère mi-temps2nd mi-tempsScore finalRésultat
PSG112Draw
Strasbourg202Draw

Officiels

Arbitre principal
Thomas Léonard
Publicités

Vidéos football

 

Derniers matchs

DateLocalScoresVisiteur